La déchèterie fait du bruit (suite)

La Gazette avait fait un article sur la nuisance sonore du broyeur de végétaux de la déchèterie de Vaulnaveys-le-haut. Afin d’apporter des réponses concrètes, la municipalité nous a aimablement conviées à une conférence de presse le 30 septembre 2013 donnée par Francis Carré, vice-président de la Communauté de communes du Sud Grenoblois chargé des déchets ménagers et du tri sélectif.

Pourquoi un broyeur de végétaux ? Historique rapide

En 2009 la CCSG avait déjà l’idée de désengorger les déchets et de réorganiser la déchèterie, très fréquentée du fait de la collecte des déchets végétaux imposée par l’arrêté préfectoral qui interdit le brûlage des déchets verts. (arrêté faisant suite au PPA (Plan de protection de l’atmosphère) de Grenoble. En savoir plus sur le PPA de Grenoble )
D’après Air Rhône@Alpes : un seul feu de 50 kg de végétaux équivaut en particules à :

  • 18 400 km parcourus par une voiture essence récente (5 900 km pour une voiture diesel récente)
  • 3 mois d’équivalent chauffage d’un pavillon équipé d’une chaudière fioul
  • 70 à 920 trajets pour rejoindre une déchetterie située à 20 km

Voir le projet du PPA de Grenoble (septembre 2013)

En 2010 Vaulnaveys-le-haut fait son entrée à la Communauté de communes du Sud Grenoblois.
Difficultés notées :
– files d’attente (en forte période de dépôts de végétaux)
– volumétrie
Le projet de la CCSG :
– agrandir et fluidifier la circulation
– diminuer le nombre de bennes qui évacuent les déchets récupérés

En 2013 la déchèterie a été transformée et dotée d’un broyeur pour les déchets verts (mis en place le 5 août 2013 – investissement de 120 000 €).
A noter parmi les nouveautés : collecte des eaux pluviales (bassin de décantation installé en aval de la déchèterie pour récupérer les eaux pluviales) et tri des déchets plus précis avec par exemple un quai pour le dépôt de plâtre, les pneumatiques, etc. Enfin, les quais ont été munis de bavettes de protection répondant aux normes, afin d’éviter les accidents.

Après quelques mois de mise en service, la CCSG constate 2 mises au point à réaliser :
– faire tourner le broyeur le moins souvent possible
– non anticipé : diminuer le bruit du broyeur (qui est règlementaire, 70 dB) car le vent + le phénomène de vallée répercutent le bruit dans les secteurs face à la déchèterie : la Gorge, Belmont, La Faurie.

Voici ce que ça donne à proximité de la machine :

Quelles solutions ?

La CCSG a fait réaliser une étude concernant les mesures anti-bruit. Il en résulte :
– une mesure acoustique aux normes (en limite de déchèterie)
– des mesures sur les secteurs concernés non quantifiables -> le bruit est particulièrement perçu du fait du contraste avec le calme environnant, cela rend plus sensible à la nuisance sonore.

Objectif : définir la solution technique la plus adaptée pour que le bruit reste dans la zone de la déchèterie.

Afin de diminuer l’activité du broyeur, la CCSG indique qu’il est inutile de broyer l’herbe pour faire du compost. Si les branchages seuls sont broyés, cela diminue le temps d’activité du broyeur et le broyat sera de meilleure qualité. De plus, il pourra être récupéré sur place directement par les usagers, sans faire l’objet d’un compostage par l’entreprise Lely.
Le tri à la source n’est pour l’instant pas demandé, cela nécessite de faire 2 bacs.
-> le projet est en cours et devrait être opérationnel d’ici quelques mois.

Enquête publique

Cette enquête, menée en septembre et octobre 2013, est à présent terminée. Perçue comme une bonne chose mais effectuée a posteriori des travaux, cela a tout de même donné aux habitants l’occasion de s’exprimer sur améliorations à apporter à la déchèterie. Résultats en attente.

A noter dans vos agendas !

Collecte d’encombrants : jeudi 14 novembre 2013 – 8h30/11h30
A Vaulnaveys-le-haut

Débarrassez-vous de vos objets volumineux hors d’usage ou en état (électroménager, vélos, literie, canapés…) lors des collectes gratuites d’encombrants proposées par la communauté de communes du Sud Grenoblois. Celles-ci se font à votre domicile, sur inscription préalable auprès de la communauté de communes au 04 76 68 84 60 ou directement en ligne : voir le formulaire

Lors de la collecte, l’association Ozanam récupère les objets et les meubles en bon état, puis les revend à des prix accessibles afin de permettre entre autres aux personnes en difficulté de s’équiper. En les donnant lors des collectes d’encombrants, vous ferez ainsi un geste solidaire et éviterez le gaspillage inutile ! Les autres encombrants partiront directement en déchèterie pour être ensuite éliminés ou recyclés selon les cas.

Déchets, ça déborde ! mardi 19 novembre 2013 – 20h30
Soirée-débat  à l’Espace culturel Navarre de Champ-sur-Drac. Entrée libre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s