L’avenir du centre-bourg et du marché de Vaulnaveys-le-haut

Hier soir a eu lieu la réunion publique concernant le devenir du centre-bourg et du marché du vendredi. Jean-Yves Porta et Pascal Besesty ont présenté les résultats de l’enquête que l’équipe municipale découvrait en même temps que nous. Les échanges ont été possibles tout au long de la présentation et ont un peu extrapolé sur la fin ! Une soirée de démocratie participative qui donne le ton de la nouvelle équipe municipale, merci à eux.

Les résultats de l’enquête

320 réponses : 80 via le questionnaire en ligne, 136 sur le marché avec la participation active des élus le 10 octobre, le reste via le questionnaire papier. Cela représente environ 12% de la population adulte des vaulnaviards, un bon score.
Ceux qui ont répondu sont majoritairement du bourg (58%), 16% habitent à Belmont, 13% à Uriage et 13% ailleurs (Vaulnaveys-le-Bas, Vizille, St Martin d’Uriage, hors département, …). Et ce sont surtout des actifs (à 66,3%).
Le questionnaire a été élaboré avec l’aide de la Métro qui a également aidé au dépouillement.

1-Comment voyez-vous votre marché ?

70% des personnes ayant répondu fréquentent le marché du vendredi, et ce très régulièrement : 53,6% 1 à 2 fois par mois et 46,4% 2 à 4 fois par mois. Les freins pour ceux qui ne le fréquentent pas : l’offre de produits, le stationnement, l’horaire, la relation clientèle, la qualité des produits, le manque d’accessibilité.
Parmi les produits souhaités la poissonnerie arrive en tête, mais après un sondage rapide dans l’assemblée : beaucoup savent que l’épicerie Vival a un étal de poisson frais le vendredi mais personne n’en achète ! A part cette anecdote, il ressort une attente forte concernant les produits locaux et/ou bio. Cela pose la question de l’agriculture à Vaulnaveys… quel est son devenir à elle aussi ?
En conclusion, il apparaît crucial d’aller vers un cercle vertueux « plus d’offres donc plus d’affluence » : pour cela il faut de la qualité, de la variété, de la régularité, et de l’animation !
93% des personnes ayant répondu souhaitent qu’il y ait des animations sur le marché. Par expérience, l’équipe municipale précise que c’est difficile à organiser : communication, ne pas faire ombrage aux commerçants fidèles, … mais indéniablement cela attire beaucoup de monde. Il y a sans aucun doute des choses à mettre en place pour que ce rendez-vous du vendredi soit autant utile qu’agréable, un lieu de rencontre convivial. L’équipe municipale est preneuse d’idées et d’énergies à ce sujet !
Les commerçants, non présents à la réunion hormis la ferme Cochet, seront conviés à une réunion pour la présentation de ces résultats ainsi que des avis clients non divulgués publiquement.

Enfin, parmi les services attendus : surtout des animations, mais aussi des conseils culinaires et démonstrations, la commande via Internet (un drive en somme), un DAB (distributeur automatique de billet).

A noter : via la Metro la commune a accès à des outils pour communiquer sur le marché

  • Vaulnaveys-le-haut fait partie de la liste des marchés de la Metro (en tant que marché de producteurs)
  • une signalétique Metro sera prochainement installée sur la place
  • la municipalité a accès à la plateforme Geomarches.com pour présenter le marché et trouver des commerçants.

2-Le devenir du centre-bourg

75% des personnes ayant répondu le fréquentent (ce qui est cohérent car ce sont en majorité des habitants du bourg). Ceux qui n’y habitent pas s’y rendent pour les commerces, le marché, la bibliothèque, … mais aussi la Mairie ! Les freins sont l’absence de DAB, une activité économique ne répondant pas à leurs besoins, le manque d’accessibilité, le stationnement.

Que manque-t-il ? Les avis issus du questionnaires sont très partagés, mais se rejoignent sur l’esthétique et l’embellissement du centre-bourg. L’occasion pour les personnes présentes d’évoquer les façades : certaines ont été refaites ce qui contribue à l’harmonie le long de la départementale, par contre d’autres bâtiments en face du café du Centre et ancienne boulangerie sont dans un piteux état, et vides ! La situation semble pour l’instant bloquée en raison de prix de vente trop élevé ou de ne pas mettre en vente le bien tout simplement.
Petit aparté sur l’opération façades de la municipalité : aide financière pour inciter les propriétaires de bâtiments donnant sur la départementale (entre l’école et le stade de rugby) à faire refaire leur façade. Valable également pour le mur situé à la perpendiculaire.

On se rend compte au fil de la présentation que des questions-clés sont étroitement liées à la réorganisation du centre-bourg :

  • la circulation dense (7000 véhicules par jour) dans ce « couloir » entre les 2 pôles Uriage et Vizille
  • la sécurité des piétons et l’accessibilité (pour les personnes âgées notamment, aussi les adultes avec poussettes et les personnes en fauteuil roulant)
  • l’activité économique du bourg pour le faire vivre toute la journée (ne pas être une ville dortoir)
  • le stationnement.

Concernant l’accessibilité la municipalité a déjà mise en place des aménagements : rampe d’accès à la salle polyvalente et à l’école, places de stationnement PMR (Personnes à Mobilité Réduite) notamment devant la mairie pour ne pas avoir à traverser la départementale, très anxiogène pour ces personnes (notamment, car on est tous conscients de la dangerosité de traverser cette route à pied).
Avant fin décembre 2014 : la municipalité a pris un peu de retard mais des travaux de sécurité piétons seront effectués du centre vers le stade de rugby (enfin ! ) et du chemin des Abeilles en direction d’Uriage pour sécuriser les accès aux arrêts de bus.
Merci pour ces aménagements tant attendus.

Quelle suite à cette concertation des habitants? Un groupe de travail de 8 personnes a été constitué afin de travailler sur ces questions et proposer une solution cohérente et durable. Ces changements impacteront le centre-bourg et ses habitants pour les 30-40 prochaines années, ce n’est pas rien ! Un cabinet d’études sera certainement sollicité et de nouvelles réunions publiques seront proposées au fur et à mesure des avancements.

Dans la continuité de cette réunion publique, avec un public très actif et des échanges intéressants, la Commission Démocratie participative de la Mairie de Vaulnaveys-le-Haut invite Thierry Ménissier, professeur de philosophie politique à l’Université de Grenoble, à échanger avec la population sur le thème de la démocratie participative. Rendez-vous jeudi 20 novembre à 20h, Salle Platel (stade de rugby).

 

Advertisements

2 réflexions sur “L’avenir du centre-bourg et du marché de Vaulnaveys-le-haut

  1. Bonjour,
    Merci pour cet article clair, précis et très intéressant. Compte tenu de mes horaires de travail je n’ai pu me rendre à la réunion et je vous remercie pour ce retour complet sur un thème qui m’intéresse.
    Bravo pour votre travail de manière générale.

    Roselyne.

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s