CR suite à la réunion sur les Transports en communs

Email de l’élu en charge des transports sur la commune de Vaulnaveys, Marc ODRU :

Vous avez été nombreux à répondre à mon mail vous invitant à donner votre avis, vos remarques et doléances sur les déplacements et notamment sur les lignes de transport en commun 69 et 6052 et leurs correspondances. Je tenais à vous en remercier.

La réunion a permis aux élus et techniciens du SMTC de présenter le bilan après un an de la réorganisation des transports sur la Métropole. Les documents Power Point projetés nous seront prochainement envoyés et je ne manquerai pas de vous les communiquer. Ce bilan présente bien entendu les résultats sur l’ensemble des lignes Tram, chrono, Proximo et flexo pour les 49 communes de la Métropole.

Le SMTC a reconnu que le secteur Grand Sud de la Métropole dont Vaulnaveys est membre est composé de communes à dominante périurbaine qui ne bénéficient pas du même niveau d’offres en transport en commun que les communes de l’agglomération. Il apparait nécessaire au vu des besoins de déplacements des habitants de ce secteur, d’améliorer cette desserte en combinant les différentes solutions de transport et autres services de mobilité. Pour aboutir à ces améliorations une étude va démarrer prochainement avec l’objectif d’une mise en application des réponses sur le court terme à la rentrée scolaire 2017. Elle sera réalisée avec l’appui de l’Agence de l’Urbanisme Grenobloise (AURG).

 

Les objectifs :

  •   Proposer une offre multimodale de transport et services de mobilité
  •  Répondre aux différentes attentes des populations du secteur
  • Permettre un développement équilibré du territoire
  • Différencier les réponses apportées entre le court, le moyen  et le long terme

Un comité de pilotage va être créé avec la commission réseau du SMTC dont je fais partie et le comité de déplacement dont peuvent faire partie des représentants des associations comme l’APE.

Un panel de citoyens, usagers et non usagers des transports en commun seront consultés en septembre 2016 dans le cadre de cette étude. Je serai attentif à ce que vous soyez informé du lancement de cette concertation.

 

Pour le bilan nous concernant, la fréquentation de la ligne 69 a progressé de 28% entre 2014 et 2015. Environ 440 voyages sur un jour de type scolaire en offre régulière.

Un usage scolaire et étudiant très marqué sur les services réguliers et sur réservation.

Pour le service sur réservation (TAD) + de 50% via Internet. Environ 12 voyages sur un jour de type scolaire.

 

On n’a pas eu d’éléments chiffrés sur le bilan de la ligne 6052 Trans Isère.

 

Pour ce qui est de l’alternative aux transports en commun, une association dynamique l’AHGGLO (les associations d’habitants du grand Grenoble) travaille depuis plusieurs mois entre autres sur un projet d’Auto-Stop Organisé à échelle du territoire Métropolitain et même au-delà. Une expérience expérimentale de taxi-bus à l’initiative de la même association avec laquelle je suis en contact est en place sur Meylan et depuis peu démarre sur Brié.

 

L‘assistance nombreuse présente au comité de déplacements ne m’a permis de transmettre qu’un certain nombre de vos remarques et doléances. J’ai dû choisir parmi les sujets qui sont revenus plusieurs fois dans les mails :

 

Problème récurrent pour Uriage positionnée sur  2 AOTUs ( Grésivaudan et Métropole ): dans le même village suivant le lieu où l’on prend le bus on a des tarifs différents– lorsque les enfants de Vaulnaveys sur Uriage veulent prendre le bus 6051 qui dessert Saint Martin d’Uriage ils doivent : soit acheter un billet   plus de l’abonnement TAG, soit prendre un 2ème abonnement beaucoup plus cher si utilisation régulière. A quand la création d’une AOTU unique (Grésivaudan, Métropole et Voironnais)? Cela fait 2 ans que les élus nous disent y travailler mais l’on n’en voit pas encore l’issue.

AOTU : autorité organisatrice des transports urbains

 

 

 

Manque de bus le samedi matin pour les lycéens vers Grenoble (environ une dizaine concernés) sur Vaulnaveys. Ils prennent le 14 ou le 15 à Gières (Edelweiss) à 7h24 Il faudrait du TAD pour aller à Gières puis le retour en fin de matinée après les cours.

 

Problème du manque d’équité pour les familles qui ont des enfants en zones périurbaines et notamment dans notre vallée des Vaulnaveys et d’Uriage à qui l’on applique les mêmes tarifs que les scolaires en milieu urbain  alors qu’ils ont bien moins de possibilité pour se déplacer qu’en ville avec le tram et les nombreuses lignes de dessertes qui permettent d’accéder à toutes les heures de la journée et tard la nuit pendant les périodes scolaires mais également les périodes de congés à divers services administratifs, culturels et autres.

 

Comment expliquer aux familles que dans le département le transport scolaire est gratuit mais pas dans la métropole surtout quand on est en milieu périurbain où le service offert est bien moindre que dans l’agglo.  Pour les scolaires, faisant uniquement le trajet VLH/Vizille, on devrait avoir un tarif adapté à ce besoin limité voire la gratuité comme nos voisins de Saint Martin d’Uriage. L’argument de pouvoir utiliser l’ensemble des prestations de la TAG sur le réseau grenoblois ne tient pas car ce n’est pas ce que souhaitent les parents d’élèves mais une tarification transport scolaire agglo et hors agglo.

 

Un enfant de maternelle qui prend le bus scolaire paie le même prix qu’un collégien qui va utiliser plus fréquemment sa carte car plus autonome.

 

 

Le fait de supprimer les bus pendant les vacances scolaires oblige les adultes qui les prennent pour se rendre à leur travail à reprendre leur voiture et peut-être même à abandonner définitivement les transports en commun. Rajouter du TAD pour le week-end et pendant les vacances scolaires est nécessaire.

 

Le problème des bouchons que l’on rencontre le matin pour descendre sur Gières quelques fois dès la proximité du Golf de Vaulnaveys n’encourage pas les citoyens à prendre le bus pour aller travailler puisque lui-même subit ces bouchons et est retardé ce qui ne permet pas toujours aux usagers de prendre les correspondances avec le TER à Gières. Qu’en au tram le temps de parcours depuis Gières jusqu’au centre-ville voire la gare est bien trop long.

Les enfants scolarisés au collège Don Bosco empruntant la ligne 69, idem pour la ligne 6052 sont deux fois sur trois en retard du fait des bouchons de plus en plus importants dans la combe de Gières le matin. Depuis début janvier, sur 40 jours, des enfants ont eu jusqu’à 28 billets de retards comptabilisés pour cause d’arrivée en cours avec 10 mn de retard en moyenne,

Plusieurs fois des élèves sont refusés par le chauffeur dans le bus à partir du collège des Mattons à 15h sous prétexte valable de bus plein. Il est indiqué aux élèves qu’un autre bus arrivera dans les prochaines minutes ce qui n’est pas la réalité. Les élèves doivent attendre le prochain à 16h30. De plus, souvent les élèves sont à 3 par banquette.

 

Comme vous pouvez le constater il manque certaines de vos remarques mais tous les éléments qui m’ont été fournis seront communiqués aux instances du SMTC prochainement.

 

 

Cordialement.

 

 

Publicités

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s