★ Avent J22 ★ L’assiette oubliée

l'assiette oubliee image
En bout de table était l’assiette du pauvre ou du voyageur égaré.

Dans bien des endroits, la coutume du gros souper de Noël était de laisser un couvert libre et une chaise vide à la table au cas où un étranger se présenterait pour partager le gros souper. Cette tradition s’appuie à l’origine sur le fait que cette place d’honneur servait à honorer le souvenir des parents disparus. Elle était suivie par des gens très riches et des très pauvres qui gardaient toujours l’assiette du pauvre pour un plus pauvre qu’eux.

En fin de repas, on ne débarrassait jamais la table quand les convives partaient. On remplissait l’assiette du pauvre et on remontait les 4 coins des 3 nappes de façon à ce que le repas entier soit mangé par les défunts de la famille qui reviennent pendant la nuit de Noël. Ainsi, les ancêtres pouvaient venir participer au repas comme les vivants.

Et si nous aussi nous mettions une assiette en plus à notre table de Noël ?

«Quelques aumônes distribuées dans la rue ne remplissent pas les obligations de l’Etat : celui-ci doit à tous les citoyens une subsistance assurée, la nourriture, un vêtement convenable et un genre de vie qui ne soit pas contraire à la santé. »
Montesquieu – « L’esprit des Lois »

Publicités

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s